NINJA ACTIONS 

 

 

 

 AMAL  la compilation hip-hop pour la Syrie

 

En 2016, Mutant Ninja produit et sort l’album instrumental « AMAL », à l’initiative de Liqid (fondateur du label). Ce projet réunit la crème des beatmakers français comme 20syl, Nikkfurie (La Caution), Al’tarba, Guts, ainsi que les artistes du crew.

Les fonds récoltés grâce à cette compilation sont directement reversés à aux associations A Syrian Dream et Solinfo (voir pages Label & Releases), qui proposent des programmes éducatifs pour les enfants réfugiés et syriens en Turquie et en Syrie. 

 

label engagé dans l’accès aux arts et cultures

 

Si l’objectif premier de Mutant Ninja Records est de produire des projets musicaux hip-hop & electro de qualité, le travail du label tend à sortir de la sphère purement artistique. Depuis 2016, nous proposons également des actions culturelles concrètes en accord avec nos valeurs. 

Outre la production de l’album « AMAL » d’autres projets ont d’ores et déjà été mis en place pour favoriser l’accès à la culture pour tous et l’égalité des chances.

 

 Le projet Wameed 
des ateliers pour les réfugiés

Porté par les franco-syriens Tarafa (Liqid) et Rémy Dahi, le projet Wameed (en partenariat avec Bibliothèques Sans Frontières) s’inscrit dans la continuité d’AMAL. Il a pour vocation de donner à de jeunes réfugiés des moyens d’expression artistique. 

La première session a notamment réuni Liqid, Rémy, Synaptik, Emsallam (rappeur jordanien), Bonetrips et Monsieurtok dans la ville d’Amman (Jordanie) en février 2017 pour mettre en place des ateliers de hip-hop avec 56 adolescents syriens et irakiens.

Il en résulte un album complet (textes, musiques et clips) réalisé en deux semaines et pressé en vinyle, ainsi qu’un documentaire tourné avec les jeunes sur place.

Afin d’en apprendre plus sur le projet Wameed, consultez dès maintenant les articles de  TakamTikou ou du Jordan Times.

 

 Le studio mobile 

 

Soutenu par la ville de Lille et le FLOW, Arom a monté un studio d’enregistrement nomade lui permettant d’animer régulièrement des ateliers d’écriture rap auprès de publics en école, hôpital ou milieu carcéral. Ainsi, les participants peuvent créer et enregistrer un morceau de musique hip-hop sur place. 

Depuis 2017, plus de 50 ateliers ont déjà été animés dans les Hauts-De-France. Le studio mobile est notamment intervenu auprès de la Protection Judiciaire de la Jeunesse, à l’hôpital de jour de Denain, au Foyer Jeunes Travailleurs Arouet ou encore au Centre social du quartier Pont De Bois (Villeneuve d’Ascq).